Actualités

A la suite des activités d'aviculture destinées aux femmes, les hommes des communes d'intervention du projet financé par #Frèredeshommes Luxembourg (FDH) ont également bénéficié d'une session de renforcement des capacités techniques sur les bonnes pratiques de fauche et de conservation du fourrage. Les grandes lignes de la formation en salle ont porté sur les espèces de fourrage prisées par les animaux, les périodes de fauche, les techniques de fauche et de conservation etc. Il s'en est suivi d'une séance pratique au cours de laquelle les producteurs ont fauché et procédé à la mise en botte du fourrage.
Ces activités s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre la pauvreté au BF en ce sens que les enseignements tirés de la formation permettront à d'aucun de se lancer dans la commercialisation du fourrage en période de disette pour les animaux et pour certains, de mieux renforcer leurs élevages.
Par la même, il s'agit pour Dakupa de contribuer à l'atteinte des objectifs fixés par le référentiel de développement #PNDES, notamment en son axe 3 qui vise à dynamiser les secteurs porteurs pour l'économie et les emplois.
#dakupa_undefi

L’aviculture villageoise… une véritable source de revenus pour les milliers de femmes du milieu rural...

C’est une conclusion à laquelle nous sommes parvenu à Dakupa. En partenariat avec FDH, les femmes issues de différents groupements villageois de Garango et Komtoèga parviennent à faire de l’aviculture une véritable AGR. Il en est de même avec le FONAENF (Fond pour l’alphabétisation et l’éducation non formelle) qui appui les femmes à travers les FTS (Formation technique spécifique) sur le maraichage et l’aviculture. Ainsi, du 10 au 13 Mai 2019, les femmes du groupement du village de Torla ont bénéficié d’une formation théorique suivie d’exercices pratiques portants sur la vaccination de la volaille. Certes l’aviculture est rentable, mais force est de constater que les bassecours font face à des maladies qui anéantissent les efforts de nos braves femmes, notamment la maladie de Newcastle.

Face aux défis de développement, principalement l’accès au service d’eau et d’assainissement, une synergie d’action de tous les acteurs est essentielle pour apporter une solution adaptée aux problèmes des communautés.

Partant de ce fait, SANITATION and water for all (SWA) est un partenariat multipartite mondial, rassemblant, pouvoirs publics, organisations su secteur privé, organisation de la société civile, organisme d’assistance extérieure, instituts de recherche et d’enseignement et autres acteurs du développement.

Dakupa, dans sa quête de lutter contre la pauvreté féminine, soutient les femmes des communes de Garango et de Komtoèga pour le développement des AGR comme la maraicher culture. En 2018, nombreuses d’entre elles, membre des groupements villageois de femme ont bénéficié d’un appui technique pour un meilleur essor de ladite activité. De nos jours, les résultats sont palpables. Les jardins de laitue et d’oignon sont à un bon stade de développement, ce qui permet aux femmes d’engranger quelques revenus dans la vente des feuilles fraiches.

 

La conception du site web a été assurée par un ingénieur de conception en informatique. Débutée en Octobre 2018, de nombreuses séances de travail et de multiples échanges d’informations entre Dakupa et le consultant ont permis de concevoir le site. A la suite de cette étape, une formation sur le maintien et l’animation de ce site a été réalisée du 26 au 28 décembre 2018. Six agents (dont 3 femmes) correspondant aux chefs de projets ainsi qu’au personnel administratif y ont pris part. Elle a permis aux agents de maitriser certains aspects liés à la conception d’un site web tels que les menus, les catégories, les articles, les Template, les extensions et les modules.